Spectacles

Les spectacles de l’Infini Théâtre

mis-en-scène par Dominique Serron

Dans la mesure de l’impossible – lecture / débat

Dans la mesure de l’impossible – lecture / débat

En préambule et comme outil de médiation qui met en perspective notre projet de création de 2025, nous avons prévu et ce, dès le mois de mars 2024 – Dans la mesure de l’impossible de Tiago Rodrigues sous forme de lecture / débat. Pour construire cette pièce, l’auteur avait rencontré, à Genève, des travailleurs de l’humanitaire officiant pour le Comité international de la Croix-Rouge ou Médecins sans frontières. Il ne s’agit pas de théâtre documentaire mais bien d’un théâtre documenté qui assume avec générosité et humour la mise en forme du réel. En menant une série d’entretiens avec ces personnes engagées dans l’action humanitaire, Tiago Rodrigues a imaginé un texte intimiste mais universel qui rend compte des désastres collectifs.

Les Bonnes

Les Bonnes

Une version « théâtre musicale »,
Un fantasme travesti qui nourrit l’être profond, La révélation du plus vrai du faux pour faire sens avec du jeu qui ne ménage aucun artifice !

Décaméron 20.20

Décaméron 20.20

La seule chose qui soit vraie dans les histoires c’est pourquoi on les raconte.

Ubu Roi

Ubu Roi

Une oeuvre audacieuse qui bouleverse les codes établis

Le Cid

Le Cid

Une infernale tradition d’honneur et de gloire

Les 1001 Nuits

Les 1001 Nuits

Les artistes de L’Infini s’emparent de ce chef-d’œuvre de l’humanité pour le transformer en théâtre d’aujourd’hui

L’auberge du cheval blanc

L’auberge du cheval blanc

Près de 7000 spectateurs ont applaudi à Charleroi et à Liège ce titre emblématique de l’opérette, remodelé et résolument dépoussiéré

Nobody Else

Nobody Else

Pas le corps d’un autre, une femme seule en scène se bat avec son image

Carmen

Carmen

Carmen et Mérimée célébrent la force de cette culture qui apporte à l’Europe couleurs et sang

Le jeu de l’Amour et du Hasard

Le jeu de l’Amour et du Hasard

les acteurs sont en répétition et quand l’amour gagne vraiment leur cœur, le texte les dépasse. Notre rire, complice du théâtre, arbitre les fautes et compte les points.

la Princesse Turandot

la Princesse Turandot

Le noir est si profond. D’où viennent ces voix, ces ombres ? Qui tire les ficelles ? Ce n’est pas vrai ? Si, puisque c’est du théâtre !

Les mises-en-scène de Dominique Serron

pour d’autres compagnies