Montoise, une licence en philologie romane et une formation aux Ateliers de la Chanson en poche, France Bastoen aura abordé avec l’Infini Théâtre, dès sa sortie du Conservatoire de Bruxelles, des rôles du répertoire: Hermione dans Le Conte d’hiver, puis Silvia chez Marivaux ou encore l’Infante du Cid. Elle gardera de ses rencontres au Conservatoire et puis au Z.U.T, une collaboration étroite avec Georges Lini et un goût du théâtre contemporain (Incendies, Après la fin, La fille dans le bocal à poisson rouge, La Fête sauvage, Le Brasier).

Du Varia avec Jasmina Douieb dans Littoral, au Public avec Françoise Courvoisier dans Closer, en passant régulièrement aux Martyrs, notamment avec Philippe Sireuil dans Les Mains sales, France Bastoen se retrouve sur de nombreuses scènes.

Tandis qu’au cinéma on retiendra Babeth dans La Face cachée de Bernard Campan, à la télévision, elle est  Christine dans la série de la RTBF, Esprits de famille.

Vivement interpelée par la transmission, elle a mené deux projets au Conservatoire de Bruxelles en art dramatique: Les Deux Gentilshommes de Vérone de Shakespeare en B3, et Musset/Büchner en B1.

Cette saison, on la verra à l’écran dans Cœur en Braille de Michel Boujenah, et sur les planches, dans Ubu Roi et No Body Else, la reprise d’un solo de théâtre musical évoquant Marilyn Monroe, tous deux mis en scène par Dominique Serron aux Martyrs, ainsi que Tristesse Animal Noir mis en scène par Georges Lini au Public.