Diplômée en 2015 à l’ULB, Manon Meskens est sensible à une architecture proche du corps humain et s’intéresse particulièrement à un dimensionnement transgressif des espaces domestiques.

Son travail de fin d’étude « Dimensions normatives, dimensions transgressives : quatre échelles, dix fictions, un essai » aborde ces sujets et  a été sélectionné pour le prix du TFE 2015 à l’ULB.

La jeune architecte travaille depuis 2015 au bureau Pierre Blondel Architectes connu pour son expérience dans le logement social à Bruxelles.  Elle participe à de nombreux concours d’architecture et en 2014 elle obtient une mention honorable pour la compétition March Uk « New Ways to Live in Venice”. Depuis 2013 l’Infini théâtre lui fait confiance pour la prise en charge du graphisme des spectacles (Le logo de l’Infini, Les Justes de Camus, Carmen de Mérimée et Le Cid de Pierre Corneille) et en 2017 elle participe à la création du Misanthrope en réalisant la scénographie.