Image Image Image Image Image

Reprise 

“Le Cid” 

de Corneille

Le 30 Juillet 2017 – 21h45 – Place de la Liberté

au Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat – Dordogne – Périgord (24)

Et prochainement…

“Le Misanthrope” 

de Molière

Création à partir du 27 Septembre 2017 à Bruxelles au Studio Thor

et à partir du 17 Octobre 2017 à l’Atelier Théâtre Jean Vilar (Louvain-La-Neuve)

Scroll to Top

To Top

Un théâtre authentique

La Princesse Turandot La Princesse Turandot La Princesse Turandot

On 09, Jul 2013 | No Comments | In | By admin

La Princesse Turandot

Hier dans son pays, cet homme était prince.  Aujourd’hui homme ordinaire en complet veston, il vient ici au théâtre, pour rassembler les débris de son passé, car il a tout perdu.  Il est prêt à risquer sa tête pour retrouver sa vie, dans un extraordinaire voyage à travers le temps, l’espace et le rêve.  Il s’agit d’un conte : le Prince Kalaf nous livre son histoire.

Cette histoire veut que le Prince Kalaf tombe amoureux du portrait d’une femme cruelle, la Princesse Turandot.  Celle-ci désire si peu les hommes, qu’elle soumet ses prétendants à des énigmes impossibles.  Ils échouent et se font trancher la tête !

Défiant les mises en garde, notre homme s’arrache à son quotidien et entre courageusement dans le monde de Turandot : il affronte sa cruauté, se présente devant le jury et répond aux énigmes.  Il devrait alors l’épouser mais par amour pour sa princesse impitoyable, il choisit de lui donner une dernière chance d’échapper au mariage.  Il met alors en jeu sa propre identité : Turandot doit à son tour, en un jour, répondre à la question « Qui est-il ? »  Si elle trouve, elle gagne et il part ; si elle ne trouve pas, elle perd et il reste ! Pour avoir le dernier mot, la jeune femme va tout tenter : intrigues, mensonges, tortures… Elle s’acharne.

Le noir est si profond.  D’où viennent ces voix, ces ombres ? Qui tire les ficelles ? Ce n’est pas vrai ? Si, puisque c’est du théâtre ! Le théâtre, oasis de l’âme, se donne alors comme la représentation de la mémoire et du souvenir.  La nostalgie rassemble les humains sur l’angoissante scène du rêve à la recherche d’un bonheur perdu ou jamais vécu.  En dehors de toute convention, le désir surgit là où personne ne l’attendait et l’amour gagne un sanglant combat contre la mort…

L’équipe

Adaptation et mise en scène : Dominique Serron
Assistant : Maxime Pistorio
Composition originale : Gauthier Lisein
Création et réalisation des masques : Lucia Picaro
Scénographie : Anne Guilleray
Création des costumes : Renata Gorka
Création lumière : Xavier Lauwers

Comédiens (en alternance) :
France Bastoen
Mélanie Delva
Alexia Depicker
Laure Volglaire
Patrick Brüll
Laurent Capelluto
Toni D’Antonio
Afasali Dewaele
Stéphane Fenocchi
Luc Van Grunderbeeck
Vincent Huertas
Fabien Robert
Fabrizio Rongione
Luc Van Grunderbeek
Vincent Zabus

Acteurs stagiaires :
 Julien Lemonnier et Barbara Van Dievel
Musiciens :
 Gauthier Lisein ou Maxime Pistorio
Régie : Thomas Kazakos,
Philippe Millet et Florent Deville
Construction du décor : Frédéric Op de Beeck
Confection des costumes : Françoise Van Thienen, assistée de Lise Lejeune, Sylvie Thévenard et Nina Juncker
Assistants à la réalisation des masques :
 Cécile Marion, Eve-Coralie De Visscher, Jimmy Araujo, Laura Lamouchi, Nolwenn Vivier, Marie Messien, Arnaud Derrache, Nina Juncker avec l’aide de la Maison Boudart-Jurczek de Binche

Une production de l’Infini Théâtre en coproduction avec le Théâtre de Namur et en partenariat avec la Commune d’Ixelles.

Documents à consulter :
Turandot – les masques et la musique

Presse :
Turandot Le Soir
Turandot La Libre

 

 

 

Submit a Comment