Image Image Image Image Image

Reprise 

“Le Cid” 

de Corneille

Le 30 Juillet 2017 – 21h45 – Place de la Liberté

au Festival des Jeux du Théâtre de Sarlat – Dordogne – Périgord (24)

Et prochainement…

“Le Misanthrope” 

de Molière

Création à partir du 27 Septembre 2017 à Bruxelles au Studio Thor

et à partir du 17 Octobre 2017 à l’Atelier Théâtre Jean Vilar (Louvain-La-Neuve)

Scroll to Top

To Top

Les Spectacles

09

Jul
2013

No Comments

In Les Spectacles

By admin

Carmen

On 09, Jul 2013 | No Comments | In Les Spectacles | By admin

Nous invitons Carmen pour la faire chanter.
Prosper Mérimée, l’auteur de la nouvelle originale, a écrit une sorte de « road movie » formellement atypique et parfaitement inconvenant pour son époque. Il nous peint le portrait d’une femme insaisissable, libre et désirable à l’excès. Carmen sera construite par le fil du récit, racontée et esquissée par un homme moderne qui se glisse dans l’épaisseur de l’opéra et figure dans sa propre création. Carmen y gagne sa liberté mais se figera pourtant dans l’image fatale, complète et noire de la mort.


Carmen représente la création, la poésie sauvage et débridée et la langue des Rom. Une langue sans loi, sans grammaire et sans écrit. La partition d’opéra fait entendre des caractères bien frappés, comme dans un conte, où la psychologie est soumise à la force du récit. Notre nouvelle adaptation entend restituer la force musicale de Carmen.

Dans l’espace du voyage de Mérimée, fiction et réalité se mêlent, s’entrelacent avec délices. Notre Narrateur, espèce de double de Mérimée, se bat avec son imaginaire pour réaliser son œuvre. Par son regard sur le monde des gitans, il nous éduque à la différence, au bigarré, à l’irrégulier, au désir, au voyage, à la femme, à l’Andalousie, au flamenco, à l’humanisme, à la nécessité de raconter des histoires pour transmettre les cultures et « se » dire…

Nous sommes aussi dans un lieu de représentation avoué, lieu diabolique de la transgression. Là où on peut jouer et chanter en exhibant le corps. Là où la sage Michaëla se risque, et où elle a si peur d’entrer. Là où, débridé, on fréquente le malin !

Aujourd’hui, alors que certains montrent un tel ostracisme envers ceux qui sont différents, possèdent des maisons roulantes et parlent la langue du voyage, nous voulons aussi avec Carmen et Mérimée célébrer la force de cette culture qui apporte à l’Europe couleurs et sang.

 

L’équipe

Mise en scène et régie : Dominique Serron
Assistant régie : Maxime Pistorio
Scénographie, décors : Guy-Claude François
Assistant décors : Thomas Delord
Costumes : Christine Mobers
Direction musicale : Konrad Leitner
Chorégraphe : Carlos Vilàn

Distribution :
Don José – Francesco Medda
Escamillo – Sergio Foresti
Le Dancaïre –  Kris Belligh
Le Remendado –  Erik Slik
Zuniga –  Michele Filanti
MoralèsChristophe Herrada
Carmen Yaroslava Kozina ou Carla Dirlikova
Micaëla – Mariana Panova
Frasquita – Dorine Mortelmans
Mercédès – Alice Gregorio
Narrateur  – David Macaluso

Stichting Internationale operaproducties
©Momchil Mihaylov – assistant Vaiana Ognyanova

Tags | , ,

Submit a Comment