Dominique Serron découvre la mise en scène en animant un atelier d’étudiants, L’Atelier Danse Théâtre de A.R.M.J. à Ixelles. Premier Prix de Conservatoire en interprétation et direction d’acteurs, elle a doublé sa formation pratique d’une approche théorique en obtenant une licence en Etudes Théâtrales.

Elle n’a cessé par ailleurs de compléter sa formation en mouvement, danse classique, danse contemporaine, danse de salon, théâtre Buto, technique M. Alexander, technique J. Dalcroze…

Elle crée L’Infini Théâtre en 1986 pour le spectacle Alice adapté de l’œuvre de Lewis Carroll. Primée à plusieurs reprises, son travail se caractérise surtout par une pertinence de l’occupation de l’espace et du temps, directement conséquente de la constitution du texte et liée à une approche du corps singulière.

Aujourd’hui metteur en scène, auteur, adaptateur, professeur et directrice de l’Infini Théâtre, Dominique Serron multiplie les activités et points de vue, bâtissant sans cesse des ponts entre la recherche théorique et la pratique théâtrale, entre la création et l’enseignement, entre la scène et le monde. Elle défend intimement un projet culturel en interaction entre l’individu et le social, l’intime et le public, la famille d’artistes et le politique, le théâtre et la cité.

Dominique Serron assure de multiples prestations dans l’enseignement dans les Conservatoires francophone et néerlandophone, en Humanités artistiques, à l’Académie d’Ixelles, à l’Institut des Arts de Diffusion à Louvain-la-Neuve (cours de mise en scène et de didactique), et donne également des séminaires, stages et conférences notamment à l’Institut supérieur des arts visuels de la Cambre à Bruxelles, au Centre d’études théâtrales à â Louvain-la-Neuve, à la Sorbonne à Paris, à l’Université de Grenoble, à l’Université de Lille III, pour le MAFPEN en France, au Couvent dominicain de La Tourette à Lyon,

Ces rebonds entre l’enseignement, ses travaux pratiques, une création artistique, et la réflexion théorique qui en résulte constituent un véritable chantier auquel de nombreux collaborateurs artistiques apportent leur art et leurs connaissances : Jean Bollack (helléniste), Lucia Bru (sculpteur), Guy-Claude François (scénographe), Éric Clémens (philosophe), Luc Jabon (scénariste), Florence Klein (dramaturge), Vincent Zabus (auteur, acteur), d’anciens étudiants qui prennent gout à l’aventure et rejoignent l’Infini Théâtre et ses acteurs Laurent Capelluto, France Bastoen, Patrick Brull, Luc Van Grunderbeeck… Défendant un théâtre généreux et responsable, Dominique Serron fonde son travail de recherche et de création sur des collaborations soutenues, fidèles.

Le travail de la metteur en scène a été primé à de nombreuses reprises : Alice , le premier spectacle de la compagnie, a eu le grand prix du théâtre ainsi que Les Aiguillons d’Or du journal â « Le Pourquoi pas ». Elle a été lauréate de la bourse Vocatio pour l’écriture de Duos , recçu le Grand prix du Jury au Festival des Jeunes Cinéastes pour son film Clap Come-di-a , le Grand prix du théâtre et de la meilleure actrice pour â Lady Will , le prix de la SACD pour l’adaptation du Conte d’hiver. Les mises en scène du Jeu de l’amour et du hasard ainsi que celle du Cid ont été nommées aux Prix de la Critique.

En 2011 et 2012, Dominique collabore à des productions lyriques: L’auberge du cheval blanc avec l’ORW et le PBA de Charleroi et une production internationale de l’opéra de Carmen joué en Hollande, en France, en Belgique et en Suisse. On retiendra quelques titres qui ont marqué sa carrière : Alice, As you like it, Lady Will, Le décaméron, Iphigénie, Le conte d’hiver, Lolita, Le Jeu de l’amour et du hasard, Princesse Turandot, No Body Else, Le Cid